Panorama Regtech France - Décembre 2018

30/11/2018

Les institutions financières font face à une importante inflation réglementaire depuis près de 10 ans. 42 nouvelles réglementations bancaires ont ainsi été recensées entre 2008 et 2015 (Rapport FBF 2015). Le secteur de l’Assurance n’est pas épargné avec près de 35 réformes réglementaires sur la période 2012 – 2017 (PRIIPs, réforme Solvabilité 2, IORP2, DDA, etc.).

 

Les Regtech permettent ainsi aux banques et assureurs de réduire le coût humain et financier de leurs processus de KYC et LCB-FT. Ces acteurs utilisent la reconnaissance vidéo, la biométrie et la blockchain pour fluidifier et sécuriser les processus de KYC. Le machine learning est particulièrement utilisé pour réduire le nombre de « faux positifs » en LCB-FT.


Les Regtech permettent également d’automatiser le reporting et l’analyse réglementaire. Les acteurs identifiés s’appuient notamment sur du Big Data pour croiser d’importants volumes de données et ainsi automatiser la génération de reportings toujours plus nombreux et complexes. Les Regtech peuvent également réaliser des contrôles en temps réel des règles internes et des dispositions réglementaires auxquelles les acteurs financiers sont confrontés.


Les Regtech facilitent la gestion des risques grâce à une cartographie des risques réglementaires ainsi qu’une mise à jour en temps réel des référentiels utilisés.

 

Ce panorama directement édité à partir de notre outil Klein Blue Ratings, présente 83 Regtech françaises dans 5 catégories : 

 

  • 34% des acteurs intègrent la catégorie « Analyse réglementaire ». Cette catégorie regroupe les acteurs assurant l’analyse de la conformité des entreprises (RGPD, Solvabilité II, Bâle III, MIF II, etc.).

  • 23% des acteurs font partie de la catégorie « Identification & KYC ». Cette catégorie regroupe les acteurs proposant un service innovant de gestion du processus de KYC (vérification des documents justificatifs, signature électronique, lutte contre l’usurpation d’identité, etc.).

  • 22% des acteurs intègrent la catégorie « Gestion des risques ». Ces acteurs proposent des solutions innovantes telles que la cartographie des risques, la gestion des risques cyber ou les tests de résistance bancaire.

  • 14% des acteurs sont identifiés dans la catégorie « Reporting réglementaire ». Cette catégorie regroupe les acteurs permettant d’automatiser et simplifier la génération de reportings réglementaires.

  • 7% des acteurs intègrent la catégorie « LCB-FT ». Cette catégorie regroupe les acteurs permettant d’être en conformité avec la 4ème Directive européenne (2015/849) anti-blanchiment et financement du terrorisme.

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

À l'affiche

Insurtech & Innovation dans l'assurance

30/09/2020

1/6
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags